Bottin des avatars + Partenariats + Invités + Règlement
Chaque jour de ta vie, tu te lèves, tu ouvres les yeux sur un monde qui est encore inconnu de tous. Pourtant, tu te lèves avec conviction. Comme chaque matin, tu prends cette tasse de café, avant de parcourir les rues de Seattle. À pied, tu te rends sur ton lieu de travail. Tu enfiles cette même blouse marquée par ton nom et prénom et tu vas sauver des vies. Sauvez des vies c'est ton métier. Beaucoup pensent que la vie est facile et que rien ne peut arriver. Pourtant... En une fraction de seconde, la vie de chacun sur cette terre peut s’assombrir. La vie est remplie d’embûches et de chemins qui, pour beaucoup de monde, sont parfois infranchissables. Mais pour toi, ton chemin est celui de sauver le plus de vie. Tu es parfois confronté à la triste réalité des choses. Cependant, tu ne flanches pas. Tu continues à te battre quel que soit la bataille et la difficulté. Tu n'as pas choisi la facilité et tu le sais très bien. Alors, tu te donnes à fond dans tout ce que tu fais, même si au final le destin est scellé. Tu n'as d'autres choix que d'annoncer cette mauvaise nouvelle que personne n'a vraiment envie d'entendre. Pas même toi, car c'est aussi avouer que tu as échoué, même si au fond tu sais que tu as fait tout ce que tu pouvais. Tu dois être forte, même si parfois, tu t'écroules. Tu dois avoir la tête haute. Tu avances dans ce couloir blanc. Le monde qui t'entoure, les gens qui courent, qui pleurent, qui cherchent quelque chose. Tout ceci devient étrangement silencieux. Tu te prépares mentalement et tu n’arrêtes pas de répéter ce texte dans ta tête pour leur faire comprendre que tout est terminé. Tes doigts s'entrecroisent tellement tu es de plus en plus stressé à l'approche de la dernière porte, du dernier couloir qui vous sépare. Mais à ton arrivée devant eux, tu deviens une personne sans aucune expression et tu leur dis tout. Tu essaies d'être compatissante, mais ce scénario tu le vis quotidiennement. On oublis trop souvent que la mort fait partie de la vie. Toi tu l'as compris depuis longtemps. Tu es avant tout médecin et même si ton travail n'est pas facile tous les jours, tu ne veux pas lâcher ce métier qui est pour toi le plus beau au monde.
iframe par Rinema