AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
J'habite a Seattle depuis le : 29/01/2018 J'ai posté un totale de : 24 messages et j'ai gagné : 28
Message Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 19:20
Terrence Jack Newman
Age : 28 ans, les années défiles trop vites Date de naissance : 26 août 1989  Lieu de naissance : New York  Orientation sexuelle : hétérosexuel, les femmes il adore ça  Statut marital : célibataire bien qu'on lui prête une fiancée dès qu'il fait la promo d'un film  Métier : Acteur hollywoodien Groupe : Électrochoc Célébrité : Pierre NineyCaractère : Comédien, menteur, tricheur, bois sans soif, fumeur, joyeux, sociable, généreux, bon vivant, serial lover, impatient, lâche, s'ennuie vite.
Les points essentiels de ta vie : Fils d'un homme de loi et d'une top modèle / 2 sœurs / Sa fainéantise légendaire le pousse à très tôt dans le cinéma / Fait son premier film à 7 ans / Grandit à New York, mais vit depuis presque 10 ans à Seattle pour suivre ses amis / Adore jouer des rôles ou plutôt se déguiser / Ne répond jamais aux questions des journalistes sur sa vie privée / Contrairement aux dires des journalistes il n'a jamais vécu une histoire d'amour avec une de ses collègues actrices / N'a jamais été vraiment en couple / Il fume beaucoup trop / Déteste le conflit, surtout les journalistes agressif qu'il fuit / A quitté plus de plateaux télé que n'importe quel autre acteur / Excellent en communication corporelle / Peut se fondre dans la masse comme personne. / Ne refuse jamais une photo avec un fan mais ne signe jamais d'autographes /  
Derrière l'écran
Prénom/Pseudo IRL + V.OdiaAge + 21 ans Pays/Région + Normandie Impression sur le forum + ♥️ Comment es-tu arrivé(e) ici + Connais les fonda' Présence + 5/7


Dernière édition par Terrence Newman le Lun 29 Jan - 23:27, édité 6 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
J'habite a Seattle depuis le : 29/01/2018 J'ai posté un totale de : 24 messages et j'ai gagné : 28
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 19:21
Histoire

Quand tu découvres ta vie dans la presse.


"Terrence!? Oh mec!? Allez fais pas ta belle, réveille toi putain!"
Encore une fois la douce voix de mon ami me sortait de mon coma. Ce que j'ignorais c'est que cette fois-ci le contexte avait changé. Cette fois-ci, je ne me réveillait pas dans ma chambre, des souvenirs de soirées pleins la tête. Cette fois-ci je réalisais que nous avions été trop loin. Je mis plus de temps que d'ordinaire à ouvrir les yeux et même une fois ouverts, je n'arrivais pas à discerner correctement le monde qui m'entourait. Tout semblait blanc,
froid et une odeur horrible venait me chatouiller les narines. Mon ami me parlait de nouveau, mais ses mots résonnaient horriblement dans ma tête. Je voulais juste qu'il se taise. Je voulais parler, mais ma bouche était pâteuse et ne voulait pas m'obéir.
"Monsieur Newman, vous m'entendez?"
A peine, venais-je d'ouvrir les yeux qu'une lumière blanche me les faisait fermer. Ne pouvant m'exprimer comme je le souhaitais je grognais tout en essayant de bouger. C'était sans compter sur une série de douleurs provenant de tout mon corps.
"Monsieur Newman, ouvrez les yeux."
J'expirais profondément et essayais de me plier à cette voix insistante que je ne reconnaissais pas. De nouveau j'ouvrais les yeux. Tout autour de moi devenais plus clair. Je pouvais discerner deux silhouettes, celle de mon ami et une autre, celle d'un médecin. Ma réaction fut sans appel, j'ouvrais de grands yeux et regardais tout autour de moi.
"Dude... C'est... C'est quoi ce bordel?"
Le médecin, ne laissait pas mon ami prendre la parole. Il me posa tout de suite tout un tas de questions auxquelles je n'avais aucune réponses. A quel jour étions nous, je répondais le 25, mauvaise réponse. Savais-je pourquoi je me trouvais à l'hôpital, oui la joute. Me souvenais-je du déroulement des événements, absolument pas. Le médecin était sorti après m'avoir prévenu que je ne devais pas bouger, que mes cicatrices étaient encore fraîches. Je le regardais sortir de la pièce en souriant avant de me tourner vers mon ami.
"Putain, mec il s'est passé quoi là?!"
Au visage de mon ami, je devinais tout de suite une part du drame. Si moi j'étais cloué sur un lit qu'en était-il des autres qui faisaient les cons avec nous. Visiblement mon pote avait plusieurs égratignures, mais il allait bien.
Mourant presque d'inquiétude, je lui demandais des explications en lui criant dessus.
"Gueule pas Terry' merde... Tu te souviens vraiment pas... Au dernier round, on est tous monté dans les voitures, mais je ne sais plus trop. Au moment où on devait se croiser avec les deux voitures et bien on s'est percuter. Face à face mec. Stoppé net. T'as volé avec une des filles hors de la voiture, moi trous noir avec l'airbag. Mais en face... Voiture de collection, sans airbag, rien. Deux filles sont mortes, pas les nôtres heureusement, mais... Voilà."
Je mettais tout de suite ma main devant ma bouche avant que des larmes ne coulent de mes yeux. Tout me revenais. La joute, les fards de la voiture en pleine nuit. Moi qui lâche mon balai quand je réalise qu'on va s'heurter. Je me souviens avoir essayer de me jeter sur une des filles pour la protéger, mais au moment de l'impacte je me sens partir, puis, plus rien.
"Putain... Mec... Qu'est-ce qu'on a fais?"
Mon ami s'assied sur la chaise visiteur et prend son visage entre ses mains.
C'est la première fois que l'on pleur de tristesse tout les deux. Là on se rend compte qu'on a joué aux cons. Que même si on a bientôt 30 ans on a joué comme des gosses mais avec des moyens de grandes personnes et que les conséquences sont énormes. Deux morts sur la conscience. Deux personnes avec lesquelles on ne pourra plus jouer, parler, s'amuser.
"Les filles, elles vont comment?"
Ma seule consolation est de savoir qu'elles sont en vie. Je veux savoir comment elles vont. Comment elles se sentent. Mon ami le comprend. De notre groupe je comprend aussi que c'est lui qui a eu le plus d'inquiétudes.
"Elles vont bien... Hors de danger. Kity n'a presque rien et sweety est encore hospitalisée, mais tout va bien. De nous quatre c'est toi qui a le plus morflé je croix."
Un poids s’enlevait de mes épaules, mais quand je voyais mon ami se lever et me tendre un magazine, je redoutais le pire. Evidemment, cet accident avait du faire la une. Je prenais le torchon journalistique et me redressais en grimaçant.
Pas besoin d'aller bien loin, dès la troisième page je pouvais voir des photos et des bouts de textes qui n'annonçaient rien de bien. Plusieurs pleines pages sur ma vie, sur notre connerie. Bien entendu on parlait de mon dernier film, qui devait certainement ses millions d'entrées à ce coup de pouce médiatique. Là ou une pseudo histoire d'amour entre acteur donne un second souffle à une promo, un drame impliquant l'acteur principal envoie le film au septième ciel. Intérieurement je savais que mon manager devait se lécher les doigts.
"Je vais te laisser Terry', ta famille ne va pas tarder."
A peine mon ami parti que ma famille arrivait en trombe dans la chambre. Ma mère m'écrasait dans ses bras, suivit de mon père et de mes soeurs. Après la réjouissance, mon père en homme de lois, me faisait la morale. Il n'excusait pas mon inconscience, ma folie. Il jetais un magazine au sol, le ton montait de plus en plus malgré ma mère qui voulait faire tampon. Il était le seul à pouvoir et savoir m'engueuler. Je l'écoutais silencieux. Ces mots faisaient monter le stress en moi. Quelles seraient les conséquences? Il y avait deux morts. La police faisait son enquête. Elle cherchait des responsables, mais responsable nous l'étions tous. Au mot prison, je sentais mon coeur s'emballer. La machine à laquelle j'étais relié s’emballait elle aussi. Le bip bip sonore était de plus en fort, arrivait de plus en plus vite. Un médecin arrivait rapidement et lutta pour faire sortir mes parents. Une injection plus tard, je sombrais dans un long sommeil.  
J'ai du dormir 24h avant d’immerger de nouveau. Le réveil fut encore pire que le précédent. Mon corps me brûlait de partout. J'apprenais par mon médecin que j'avais subis quelques opérations. De petites opérations ici et là pour remettre une de mes jambes en état, une transfusion sanguine et deux ou trois autres trucs. Le plus inquiétant était de me remettre de mon arrêt cardiaque survenu lors du transport en ambulance. Par la même occasion on me priait de ne pas reprendre la cigarette avant un bon bout de temps. Plus tard on m'envoyait mon manager. Après s'être assuré que je m'en remettrait il salua ma connerie. Jamais il n'avait vu un film faire autant d'entrées le premier mois. Pire, il me donnait plusieurs scriptes à lire, dont un que je pouvais réaliser même cloué au lit. Bizarrement, un scénariste venait de terminer l'écriture d'un film sur un patient d'hôpital au coeur d'une intrigue mafieuse et j'en passe. Je renvoyais définitivement ce mec chez lui, sans espoir de retour après lui avoir balancé ses papiers à la figure.
Finalement, je retrouvais mon groupe. Nous étions tous présents et surtout seuls. Comme nous en avions l'habitude, nous nous mettions vite d'accord sur la version de l'accident. Aucun d'entre nous n'avait encore parlé à la police. La règle fut simple, personne ne se souvenait de qui avait fait quoi ce soir là. Nous faisions tous la fête. Nous avons tous merdé. Nous sommes tous responsable. Avec tout les rounds de voiture que nous avions fait, personne ne savait qui conduisait. Nous avions tous un moment ou un autre conduit.



Dernière édition par Terrence Newman le Mar 30 Jan - 22:34, édité 9 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
J'habite a Seattle depuis le : 29/01/2018 J'ai posté un totale de : 65 messages et j'ai gagné : 71
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 19:36
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur
J'habite a Seattle depuis le : 13/01/2018 J'ai posté un totale de : 309 messages et j'ai gagné : 285
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 19:50
bienvenue sur le forum bonne chance pour ta fichette
si tu as des questions on est là.
Au plaisir de te lire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
J'habite a Seattle depuis le : 25/01/2018 J'ai posté un totale de : 106 messages et j'ai gagné : 96
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 21:04
Re bienvenue ici ! Bonne rédaction pour ta fiche :beuh:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice
J'habite a Seattle depuis le : 14/01/2018 J'ai posté un totale de : 321 messages et j'ai gagné : 253
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 21:21
Re bienvenue mon beau !

_________________

A man can change a lifetime
ANAPHORE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
J'habite a Seattle depuis le : 29/01/2018 J'ai posté un totale de : 24 messages et j'ai gagné : 28
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté Lun 29 Jan - 22:24
Merci les chéris vous êtes des anges! ♥️
Contenu sponsorisé
Message Re: Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con posté
 
Un jour peut être tu ne seras plus jeune et con
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skeptical Scalpel :: Administrative papers :: Registration files :: Your registration is complete-
Sauter vers: